En 1ère partie de Tiphaine Wary #3/4

November 15, 2016

I] 15.11.2016 : L'Avant-Concert

 

Une date en appelle toujours une autre. C'est ce que j'ai pu constater au fil de ces années musicales. Très rapidement après ce week end à l'Horror Convention, Tiphaine Wary, chanteuse auteure compositrice interprète, me contacte pour savoir si cela m'intéresserait de participer à ses sorties d'album à travers un duo sur une chanson de son choix. Ni une, ni deux j'accepte, et lui propose dans la foulée de faire carrément sa première partie puisqu'elle n'en a pas. Comme l'a si bien dit Olmedo  "Toujours l'audace a forcé le triomphe ! Vaincus sont ceux qui n'espèrent pas vaincre." En vrai, je n'ai pas réfléchi, c'est venu spontanément, dans l'euphorie de mon chouette week end passé. Alors Tiphaine a écouté mes chansons en ligne et a accepté  ^_^ 🌟 (← elle, c'est ma bonne étoile)

 

 

 

Bien ! Et Tiphaine, qui est-ce ? Je me suis creusé les méninges pour retrouver l'origine de notre rencontre. Non, ce n'était pas au Conservatoire de Metz, ni non plus par l'intermédiaire de Bénédicte Pavageau, professeur de chant. Non, notre première rencontre a eu lieu grâce à notre ami commun Arnaud Fresnil qui dirigeait à l'époque le restaurant des Galeries Lafayette de Metz. Régulièrement il proposait à sa clientèle des groupes variés et de qualité. J'y avais joué à plusieurs reprises avec quelques-uns de mes groupes. Et justement, un jour fut invitée Tiphaine Wary. Elle est venue seule avec sa guitare et son piano et a chanté ses jolies chansons. Ce qui m'a marqué le plus ce jour-là, c'était son grand sourire, sa joie de vivre. Elle était pétillante, pleine d'énergie. Elle n'avait pas l'air d'avoir peur d'être seule sur scène dans ce grand restaurant. Simple, naturelle. Et je pense que ça nous a tous fait le même effet. Une sorte de rayon de soleil où le sourire est communicatif. Nous avions bien sympathisé après son concert. Nous avons eu l'occasion de nous recroiser au Tremplin d'Azérailles, elle m'a partagé quelques annonces de recherche de professeur de chant, elle m'a présenté son père qui dirige les soins palliatifs d'Hayange où j'ai joué avec Julien. En somme depuis quelques années, il y a eu plusieurs connexions.

 

Et voilà, aujourd'hui elle sort son 2nd EP "Sens Unique", et elle est accompagnée de plusieurs musiciens. J'ai hâte de voir son évolution par rapport aux deux fois où je l'ai vue seule sur scène. Ses vidéos m'ont déjà mis l'eau à la bouche.

 

Tiphaine Wary ◄ dévoile enfin son nouvel EP « Sens unique » au public. Lors de ce concert de présentation, vous pourrez découvrir son tout nouveau spectacle qu’elle prépare depuis l’été dernier en compagnie de ses deux musiciens, Thibaut et Quentin. De nombreuses surprises vous attendent... Si l’univers de la jeune femme reste toujours le même - une plume réaliste toujours emprunt de poésie et de couleurs, abordant tous les sujets du quotidien - les nouvelles chansons se veulent un peu plus pop et dansantes.

 

 

Alors, vous nous suivez ? C'est vrai qu'on a toutes les deux plein de belles histoires à vous raconter !

Près de Metz ou à Thionville, faites votre choix ! (cliquez sur les photos pour plus d'informations sur chaque événement)

 

II] 20.11.2016 : Le concert à Lorry

 

 

Oh que cela m'a fait plaisir de rejouer au Caveau et d'y retrouver les Pavageau-Billet. Je m'y étais produite avec Fabien Bertrand pour notre spectacle en duo Mock il y a deux ans. Bien souvent, les élèves de Bénédicte - une de nos anciennes prof de chant au Conservatoire de Metz - proposent leurs premières ou sorties d'album. Tiphaine n'y a pas coupé, et moi aussi du coup. C'était la 3è fois pour elle : d'abord en solo, puis trio, et maintenant quartet. Et toujours un caveau bien rempli (une quarantaine de personnes ce soir !).

 

On s'est rendu sur place sur les coups de 17h. Il y avait un sacré contraste entre ma solitude (oui, toujours cette sensation étrange de travailler seule ^_^) et toute l'équipe technique de Tiphaine (ses trois musiciens, sa photographe et la sœur de cette dernière). Tout le matériel fut vite importé. Tout le monde a bien travaillé et était souriant, heureux d'être là. Une bonne ambiance s'est tout de suite installée entre blagues et rires. D'autant plus que, comme c'était une sortie d'album, une collation était offerte, et donc, des muffins, cookies et autre délicieux gâteau au chocolat, trônaient majestueusement sur la table, bien présentés sur leur plat avec cloche. Cela donnait envie de tout manger ! Pendant ce temps-là, j'installais méticuleusement tous mes petits éléments de décor. Ayant le privilège de jouer sur le vieux piano droit du Caveau (un Gaveau de 1910), avec ses chandeliers et son beau bois, je m'adaptais à ses formes. J'ai changé ma déco par rapport à l'Horror Convention et y ai apporté plus de "chaleur automnale".

 

 
En théorie, nous étions large. Et puis, comme à l'accoutumée, s'il doit y avoir un souci, c'est du côté technique. Nous avons malheureusement perdu du temps à cause de la nouvelle table de mixage quelque peu capricieuse. A l'époque, j'aurais davantage stressé. Mais ça m'est passé. Tant pis. C'est comme ça. On fait avec. Les garçons ont tout déplacé, installé un autre système son et le groupe de Tiphaine a enfin pu balancer dans de meilleures conditions sous la direction de Christian, plein de sang-froid. Pas le temps pour nous de redéplacer le papy aux dents d'ivoire.

19h45, les premières personnes arrivent... Je me mets enfin au piano pour mes propres réglages. Jouer et chanter sans spoiler, quel exercice ! Une dizaine de minutes plus tard, je m'éclipsais pour rejoindre tout le monde à la cuisine et manger trois pâtes avant de revenir sur scène. Ne pas trop manger avant un concert, sinon, c'est l'enfer  ^_^ (Heureusement, je me suis rabattue sur les gâteaux après concert - quoi, l'excuse ?)

 

20h15, ça y est, je commence. Le trac sur toute la première chanson, mais qui s'évade à la 2è (c'est bien, il y a de l'amélioration). Je joue ainsi mes 4 chansons qui passent à une vitesse fulgurante, laissant et le public et moi-même sur notre fin. Mais j'étais bien, là, dans mon petit cocon plongé dans des lumières chaudes et rouges. * Soupir nostalgique *

 

 

Il y a eu un entr'acte, afin que les gens prennent une boisson chaude ou froide et un bout de délicieux gâteau. 

 

Et le groupe de Tiphaine a enchaîné avec plein de nouvelles chansons que je ne connaissais pas. J'ai été étonnée qu'ils n'aient pas fait de résidence avec professionnel car leur set était bien ficelé, avec ces temps forts, ses moments calmes, ses jeux de scène, ses connivences. Faut dire, Tiphaine est vraiment douée pour parler à son public. Elle n'a rien perdu de son peps et de son sourire, et ses musiciens la portent encore plus haut. Je savais que je n'allais pas être déçue ! C'était quand-même au-delà de mes espérances. Le groupe de Tiphaine a tout de professionnel : la qualité des musiciens, la complicité, un bon état d'esprit, et une aide précieuse hors scène. Il ne leur manquerait plus qu'un technicien son et lumières qui les accompagnerait toujours et ils seraient autonomes. Vraiment, je leur souhaite une belle réussite. C'est bien parti en tout cas ☺

 

 

Vers la fin du concert, Tiphaine m'a invitée à la rejoindre sur scène pour interpréter le titre de Joyce Jonathan et Vianney "Les Filles d'Aujourd'hui". Nous l'avions rapidement répété le soir-même et ça sonnait bien ! L'arrangement proposé change de l'originale et nos deux voix se marient très bien ☺ J'espère qu'elle sera filmée quand nous la rejouerons à Thionville. Une fois la dernière chanson achevée "La Chouchoute" - le tube de Tiphaine Wary qu'on scande encore le lendemain parce qu'elle est efficace et entraînante - certains ont pris un dernier café, beaucoup nous ont complimentés. J'ai reçu plein de gentils commentaires de vive voix et dans mon Livre d'Or et pas mal de CD sont partis de mon côté. C'était pour moi un très bon troisième concert ♥

 

 

✨  Merci à vous Christian et Bénédicte de permettre aux jeunes de se produire devant un public de qualité, attentif, dans un lieu chaleureux et accueillant.
✨  Merci au public de Tiphaine d'être venu aussi nombreux.
✨ Et évidemment, merci à toi Tiphaine, parce que oui, je me suis vraiment sentie chouchoute hier soir !

 

 

III] 28.11.2016 : Le concert à Thionville

 

La semaine est très vite passée entre les deux concerts. Pour ce dernier live, j'ai opté pour une ambiance plus printanière dans les tons verts. Je me suis rendue à la salle vers 17h30 accompagnée de mon acolyte Julien qui m'a beaucoup aidée pour l'installation et la désinstallation. La salle se préparait encore. Les lumières posées par le frère de Tiphaine étaient impressionnantes. La scène aussi : imaginez une scène de théâtre bien surélevée avec plein de chaises disposées devant avec

beaucoup de recul. Cette fois-ci, une association gérait la partie sonore. M'étant faite inviter peu de temps avant la représentation, la table de mixage n'était pas prévue pour deux groupes. J'ai donc apportée notre 12 pistes afin d'aider. Nouveau matériel à gérer. Le temps nous était compté encore une fois et les minutes ont défilé beaucoup trop vite.

 

Mais ce coup-ci, j'ai eu le temps de manger tranquillement pendant les balances de la tête d'affiche dans une salle à côté où reposait un piano acoustique qui réagissait parfaitement aux résonances de la pièce. Tiphaine avait prévu un catering pour tout le monde (des salades et de quoi se faire des sandwichs, et même des desserts  ^_^ ♥ ).

 

Le temps nous presse encore, et je m'installe enfin tandis que les premières personnes du public prennent place. Une dizaine de minutes pour mes balances, puis je m'éclipse à nouveau en attendant que Tiphaine m'annonce. Le stress est plus grand aujourd'hui. Une dizaine d'amis est venue spécialement m'écouter. Mon set est un peu plus long. J'ai rajouté deux chansons, de quoi jouer un peu plus d'une demie heure. J'en profite pour raconter l'anecdote du cerisier du 36 Avenue Vauban qui aura marqué un des spectateurs (merci Florent !) et d'introduire d'autres titres. Et comme à chaque fois, je finis par mon chanson "Automne". Tout du long, le public était attentif, intrigué peut-être par ces drôles d'instruments de musique peu connus. "Temps figé et suspendu".

 

 

Une fois le set achevé, Tiphaine me rejoint tout sourire pour me remercier chaleureusement et annoncer la pause "collation" avant la 2è partie de soirée. Je retrouve alors mes amis et mes parents qui m'ont honorée de leur présence. J'en profite également pour me prendre un café et goûter à quelques gourmandises avant que le groupe de Tiphaine ne reprenne le flambeau. Dans cette salle, c'est encore mieux que la semaine dernière, et les spectateurs sont très participatifs. Moment choupy en prime, la reprise de Joyce Jonathan et Vianney fut interprétée ce coup-ci par Tiphaine et ses deux petites nièces (10 ans peut-être ?). Belle surprise inattendue, mais on ne résiste pas quand ce sont les enfants qui chantent  ^_^.

 

 

Finalement, c'est devant un peu plus de 70 personnes que nous avons joué. Beau succès pour cette troisième soirée dédiée à la sortie d'album de Tiphaine ! Une équipe de choc pour tout rendre le plus parfait possible.

Bravo à toute l'équipe ! Je ne peux que vous souhaiter plein de succès pour la suite de votre carrière ☺