Festival Fées d'Hiver 2 @ Gueulard #20

December 10, 2019

 

Alors qu'il y a un an, je découvrais l'existence de la 1ère édition du Festival des Fées d'Hiver, je profitais d'une programmation riche et intéressante. Daniel Hesse, alias Dany des Rues, en a eu l'idée et s'est associé au Gueulard, café-culturel de Nilvange, pour proposer un week end hivernal mettant en avant la création féminine. N'ayant pu me déplacer ce week end là, j'ai profité de la journée en mars qui rassemblait toutes les fées du week end sur une journée ! Entre Alifair, Mira Cétii, Alice Arthur, Liovaine et tant d'autres, j'ai pu découvrir des artistes dont je connaissais le nom mais dont je n'avais encore jamais vu de concerts. Une bien belle découverte.

 

A l'issue de ce concert, et conseillé par Aurore Reichert (Mira Cétii), Dany m'a proposé de participer à la 2è édition. Après avoir joué pour la première fois sur la scène du Gueulard avec Becky & Cloud à l'occasion de notre sortie d'album "Decade", j'étais contente d'être invitée à profiter de cette salle à nouveau. 

 

 

La fée qui aurait dû être en co-plateau avec moi en ce dimanche 1er décembre ne pouvait finalement pas être des nôtres. Mi-octobre, Daniel m'a alors demandé si je connaissais quelqu'un qui pourrait jouer en chanter aux Fées d'Hiver. Très rapidement, j'ai pensé à Orilia Fichter, fée aux nombreux talents, multi-instrumentiste, chanteuse, curieuse, auteure-compositrice, en trio avec ces deux amis Sacha et Emeric dans le projet Lihara. Elle a tout de suite accepté l'invitation.

 

 

Je m'engageais dans un mois et demi de travail acharné : composition, arrangement pour deux (première date avec mon acolyte Julien Destange sur toutes mes chansons), communication (affiches, radios - lire l'article à ce sujet -, réseaux sociaux), répétitions - dont une vidéo sur Twitch - , mais aussi rassemblement de vidéaste, assistant, sonorisateur, photographe et feuille de route pour la journée. La routine en somme 😅.

 

Deux nouvelles chansons ont ainsi vu le jour et ont fait leur grande première : "Les Quatre Saisons" (dont le public se souviendra de l'intervention magistrale et non calculée de Julien "Pas la pizza bien sûr" 🤣), ainsi que "Paradis", chanson hommage à une des œuvres de Romeo Castellucci. Mon acolyte s'est entouré de sa guitare électrique et de ses nombreuses pédales d'effets (et de son e-bow ♥) et du bouzouki irlandais.Quant à moi, le piano, l'harmonium et le bodhran m'encerclaient dans mon cocon. Petite originalité d'introduction : mon carillon en Do Majeur 7 en prime (parce les accords majeurs sept, c'est la vie !).

 

 

A mes côtés, il y avait des personnes de confiance, des pros dont j'adore et respecte le travail : Alex Haïkine au son (sa gestion est merveilleuse et ça change tout ! c'est à lui que je confie tous mes enregistrements studios), Giovanni Di Legami, vidéaste avec qui j'avais déjà eu l'occasion de travailler sur plusieurs clips dans un autre projet musical il y a quelques années, Aalehx comme technicien lumières et assistant cameraman (illustrateur, musicien, touche-à-tout, il a l'habitude de monter ses propres vidéos aussi pour notre projet partagé 18.56 dont il est le Capitaine). Orilia m'a conseillé la photographe Nolwenne Brenta pour immortaliser la soirée, et en bonus Sophie Klein qui nous suit sur pas mal de projets avec Julien, nous a shootés aussi ! Bien entourée donc 😊. De quoi me délester de beaucoup de tracas. Je savais que chacun occuperait son poste sans problème. Et en effet, tout s'est déroulé à merveille côté organisation.  

Un petit malheur s'est hélas produit puisque l'enregistrement du son du concert a planté en milieu de mon set alors que tout allait bien jusque-là... et ce, sans raison. La vie, ses farces. Je voulais vous partager une bonne partie du concert, mais hélas je vais devoir me limiter. Une sélection est en cours, mais des chansons entières (seulement une ou deux peut-être) ainsi que des extraits seront prochainement partagées sur ma chaîne Youtube, RebekkArt. C'est déjà ça de pris, il faut voir le bon côté des choses (cela aurait pu planter dès le début de mon concert !).

 

La neige était venue nous titiller en début d'après-midi. Des policiers ont jeté un œil par la porte pour vérifier le niveau sonore. Puis la neige s'est calmée, ne recouvrant pas la route ; les policiers sont partis sans rien signaler. Déroulement impeccable. Mes balances, celles de Lihara. Et puis les gens qui commencent à arriver. Des désistements, et puis des visages auxquels je ne m'attendais pas. Une trentaine de personnes au moins dans la salle ? Bon, j'avoue, avec toute cette communication déployée j'espérais un peu plus. Mais c'était un 1er décembre à Nilvange. Et de toute façon, l'écoute religieuse et la communication avec le public valait tout l'or du monde. Dans mes précédents concerts de Revecca, j'étais plus "sérieuse" dans mes interventions. Là, comme Julien m'accompagnait tout du long, j'imagine que l'effet "Becky & Cloud" m'a envahie : j'étais plus enclin à rire avec mon public dédramatisant les chansons tristes, racontant des souvenirs plus personnels, accentuant les blagues de Julien et notre connivence. Une dizaine de chansons en comptant mon introduction improvisée pour faire mon entrée sur scène et cette heure est passée très vite. Le trac était présent sur beaucoup de chansons, même si cela passe inaperçu pour le public. Il va me falloir encore quelques concerts pour dépasser cet état et me surpasser 😄 Mais j'ai très bon espoir. De bien belles dates arrivent prochainement !

 

D'ailleurs, réservez d'ores et déjà dans votre agenda la date du 1er mars ! Je retourne au Gueulard pour la Journée des Fées d'Hiver avec toutes les créatrices du week end de novembre/décembre dernier, à savoir : Anaïs Guita, Anaïs de Calanisme, Louise-Ellie, Lihara et moi-même. Ouverture des portes à 16h.

 

 

Merci à toutes les personnes s'étant déplacées pour venir nous voir ! J'étais très heureuse de découvrir pour la première fois sur scène Lihara qui ne m'a pas déçue : un groupe à suivre (d'ailleurs des vidéos de la soirée sont postées sur leur chaîne Youtube) ! Merci à Dany pour sa bienveillance. Merci à Mauro et Sonia de maintenir ce joli café-concert historique qui mériterait des subventions tant il est d'utilité publique ! Et bien évidemment je ne remercierais jamais assez toute l'équipe qui m'a suivie ce jour-là : efficace, professionnelle, merveilleux ♥

 

J'espère vous partager du contenu vidéo bientôt. Restez connectés 😉

 

 

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Naissance de Revecca

May 18, 2016

1/1
Please reload

Posts Récents

July 21, 2017

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

© 2019 par RebekkArts.
Photographies hors concerts par Anne-Kath.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now