• Rebecca

"Foggy Dew" Traditionnel Irlandais


Au programme de cet article :

  1. Introduction

  2. Pourquoi cette chanson ?

  3. De quoi parle cette chanson ?

  4. La vidéo !

  5. Secrets de tournage...

  6. Tipeee, un autre moyen de soutenir


Introduction


Et si le confinement était l'occasion de mettre à jour les projets enfouis ? Depuis quelques semaines, j'annonçais que du nouveau allait paraître sur ma chaîne Youtube RebekkArt.

Par ailleurs, on se motivait avec Julien pour publier du contenu plus souvent du côté de Becky & Cloud (il y a eu notre "Jingle Bell Rock" pour Noël, "J'envoie Valser" pour la Saint-Valentin, puis "Sleeping Maggie" à l'occasion de la Saint-Patrick).


Pourquoi cette chanson ?


En ce mois de mars, de nombreux concerts avec Blossom ont été annulés. Or c'est la période de l'année où nous jouons le plus puisque mois de l'Irlande par excellence. D'ailleurs, aujourd'hui 27 mars 2020, aurait dû être la dernière date qui clôturait pour nous notre mois de Saint-Patrick. Quoi de plus normal que je vous partage alors sur Youtube une version improvisée chant/harmonium de "Foggy Dew" ?


"Foggy Dew" est la première chanson irlandaise que j'ai apprise après avoir découvert la version de Sinéad O'Connor, il y a plus de dix ans maintenant. En groupe, avec guitare, violon, flûtes, bodhrán, elle est très punchy pour symboliser la guerre. Évidemment, je souhaitais proposer une version très différente, mettant à nouveau à l'honneur mon harmonium indien, de plus en plus utilisé en musique irlandaise d'ailleurs avec la shruti box pour proposer des bourdons habituellement joués par le traditionnel uilleann pipe (la cornemuse irlandaise dont je suis tombée amoureuse quand j'ai découvert pour la première fois le film Braveheart dans ma prime jeunesse) !


De quoi parle cette chanson ?


Wikipédia nous rapporte ceci : Une autre chanson appelée Foggy Dew a été écrite en 1919 par le chanoine Charles O'Neill, de la paroisse de Kilcoo et plus tard du comté de Newcastle dans le Comté de Down. La musique provient d'un air traditionnel arrangé par Carl Hardebeck.

Cette chanson fait la chronique de l'Insurrection de Pâques 1916, et encourage les Irlandais à lutter pour la cause de l'Irlande, plutôt que pour celle des Anglais, comme tant de jeunes hommes le faisaient durant la Première Guerre mondiale.


Traduction française proposée par Wikipédia :


Rosée Brumeuse


Un matin de Pâques au pied de la vallée encaissée, Tandis que je me rendais vers Dublin,

Là, des lignes armées d'hommes qui marchaient en escadron me dépassèrent.

Aucune voix ne fredonnait, aucun tambour de guerre ne résonnait

Mais la cloche de l'Angelus carillonnait crescendo au-dessus de la Liffey jusque dans la rosée brumeuse.


Avançant fièrement dans la ville de Dublin, ils arborèrent le drapeau de guerre avec dignité.

C'était mieux de mourir sous le ciel irlandais qu'à Sulva ou Sud el Bar.

Et depuis les plaines de Royal Meath des hommes forts arrivèrent désordonnés ;

Tandis que les Huns britanniques tiraient avec leurs armes longues portée à travers la rosée brumeuse.


Les plus courageux tombèrent, et la cloche du requiem sonna lugubre et cristalline

Pour ceux qui sont morts en cette journée de Pâques dans le renouveau de l'année.

Pendant que le monde contemplaient avec stupéfaction cette poignée d'hommes si braves

Qui percèrent le combat afin que la lumière de la liberté puisse à nouveau briller à travers la rosée brumeuse.


Et je voyageai à nouveau dans la vallée encaissée et mon cœur se remplit de chagrin

Pour ensuite se fendre avec la pensée que jamais je ne reverrai ces vaillants hommes.

Mais je vais et je viens dans mes rêves Et je m'agenouille et prie pour vous

pour la disparition de l'esclavage Oh morts glorieux

quand vous êtes tombés au champ d'honneur dans la rosée brumeuse.


La vidéo !




Secrets de tournage...


Juste avant la Saint-Valentin, nous avons consacré trois grosses journées de tournage avec Julien. Premier jour pour notre reprise de Zazie, second jour pour notre traditionnel écossais, et pour le dernier, je me suis servi de notre dernier décor pour expérimenter "Foggy Dew" seule dans l'appartement.


Ma chambre était devenu un studio de tournage. Mon lit, déplacé, un drap noir tendu, des décorations installées. C'était un week end intense mais néanmoins très agréable et productif. Je n'avais rien préparé pour l'occasion.

R I E N . D U . T O U T. Je savais juste que je voulais de l'harmonium. Sur quelle progression d'accords ? L'improvisation m'a guidée. Le plus dur a été de recommencer plusieurs fois à cause de mauvaises paroles répétées depuis plusieurs années. Formatage difficile. C'est le problème avec les vieilles chansons qu'on connaît par cœur mais que l'on n'a jamais pris de le temps de dépoussiérer. L'harmonium, les tabourets, la bouilloire, tout faisait du bruit, grinçait. Heureusement, l'Homme de la situation était là : Monsieur Alex Haïkine, toujours présent pour rattraper les prises de son difficiles avec un joli mixage et un beau mastering ♥


Bien que le résultat ne soit pas parfait, je suis contente d'avoir pris du temps pour vous partager cette vidéo. J'espère le début d'une nouvelle série...


Même décor, mais en duo ! pour notre reprise de ce traditionnel écossais :


Tipeee, un autre moyen de soutenir :




Vous aimeriez voir plus de vidéos de ma part sur ma chaîne Youtube ? Vous aimez mon contenu et vous souhaiteriez me soutenir ?

Il serait temps de vous introduire ma page Tipeee !

https://fr.tipeee.com/rebekkarts






22 vues0 commentaire